Peuple styromousse

Je m’impose mon propre mélange
Avec mon coin à moi du sofa
Je me sens si moche
À des décibels où t’es située

Sans code-barre j’suis trop petit
Parfois je voudrais m’en donner la peine
Comme le soleil fatigué d’aller se coucher

Sommes certainement tous
Bourrés d’histoire qui nous apprennent
À nous taire

Advertisements


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s